HomeLes tutos médecine et beautéAgoraphobie : symptômes, causes, traitement

Agoraphobie : symptômes, causes, traitement

L’agoraphobie est un trouble psychologique qui peut se développer à différentes périodes de la vie. Lorsqu’il atteint un stade élevé, cela peut se transformer en véritable handicap. Mais de quoi s’agit-il au juste ? On vous aide à y voir plus clair pour comprendre l’agoraphobie, ses causes et surtout comment la surmonter.

Qu’est-ce que l’agoraphobie ?

Selon Le Larousse, l’agoraphobie se définit comme une phobie des espaces découverts et des lieux publics. Cette maladie psychique a été découverte en 1872, par un médecin allemand. Il a été le premier à parler de personnes agoraphobes.

L’agoraphobie commence généralement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de développer une agoraphobie. L’agoraphobie est souvent héréditaire, il peut donc y avoir une prédisposition génétique au développement de la maladie.

Cette phobie peut avoir des conséquences lourdes sur la vie quotidienne et sociale du patient, et cela ne se guérit pas du jour au lendemain. Heureusement, différentes stratégies médicales ou thérapeutiques peuvent être envisagées.

Causes : Qu’est-ce qui cause l’agoraphobie ?

L’agoraphobie est un type de trouble anxieux qui peut amener les gens à éviter certaines situations ou certains endroits. Certains symptômes courants de l’agoraphobie incluent le sentiment d’anxiété ou de panique dans la foule, dans les transports en commun ou dans des espaces ouverts. L’agoraphobie peut également amener les gens à éviter de quitter leur domicile.

Il existe de nombreuses causes possibles d’agoraphobie. Pour certaines personnes, cela peut être le résultat d’un événement traumatisant, comme un accident de voiture ou une agression. Pour d’autres, cela peut être le résultat d’avoir vu quelqu’un d’autre vivre un événement traumatisant.

On pense également que la génétique peut jouer un rôle dans le développement de l’agoraphobie. Les personnes qui ont des parents proches souffrant de troubles anxieux sont plus susceptibles de développer elles-mêmes un trouble anxieux.

Symptômes : Quels sont les symptômes de l’agoraphobie ?

L’agoraphobie est un trouble anxieux qui peut rendre difficile de sortir de chez soi ou de se sentir en sécurité en public. Les symptômes incluent un sentiment d’anxiété ou de panique dans des situations où vous pourriez être pris au piège, comme être dans une foule, sur un pont ou dans un ascenseur. Vous pourriez également éviter les endroits où vous pensez que l’aide ne serait pas disponible si vous aviez une crise de panique. Elle peut rendre difficile le fait d’aller au travail ou à l’école et peut même vous empêcher de sortir de chez vous. L’agoraphobie peut être traitée avec des médicaments et une thérapie.

Traitement : Comment traite-t-on l’agoraphobie ?

Ces troubles sont reconnus et décrits dans les classifications internationales, ce qui permet aux psychiatres et aux psychologues de les diagnostiquer de manière fiable. De ce fait, il existe un certain nombre d’options de traitements différents pour l’agoraphobie.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est l’un des traitements les plus efficaces. La TCC consiste à aider la personne à identifier et à remettre en question les pensées et les croyances négatives concernant les situations qui déclenchent son anxiété.

La thérapie d’exposition est un autre traitement efficace contre cette maladie psychologique. Cette thérapie consiste à exposer progressivement la personne à la situation redoutée jusqu’à ce qu’elle ne se sente plus anxieuse.

Lire aussi  Comment se déboucher les oreilles ?

Les médicaments peuvent également être utilisés pour traiter l’agoraphobie. Notamment les antidépresseurs et les anxiolytiques peuvent être utilisés afin de maîtriser la sensation de peur et d’anxiété. Ceux-ci peuvent être utilisés seuls ou en association avec la psychothérapie.

Lire aussi  Comment bien nettoyer son visage ?

Guérison : Une guérison est-elle possible ?

L’agoraphobie est incurable, mais un traitement peut aider les gens à gérer leurs symptômes. Le traitement comprend souvent une thérapie d’exposition, qui aide les gens à s’habituer progressivement aux situations qui leur font peur. Les médicaments peuvent également aider à réduire l’anxiété et les attaques de panique.

Vivre avec l’agoraphobie : Conseils pour la vie de tous les jours

L’agoraphobie est un type de trouble anxieux qui peut rendre les activités quotidiennes très difficiles. Les personnes souffrant d’agoraphobie se sentent souvent en danger lorsqu’elles se trouvent dans des lieux publics ou loin de chez elles. Cela peut rendre difficile de quitter la maison et d’être entouré d’autres personnes. Il y a certaines choses que vous pouvez faire pour aider à gérer votre agoraphobie et faciliter la vie quotidienne. Voici quelques conseils pour vivre avec l’agoraphobie :

  • Parlez à quelqu’un qui comprend ce que vous vivez. Il peut être très utile de parler à quelqu’un qui sait à quoi vous avez affaire au quotidien. Parler à un thérapeute ou à un conseiller peut vous aider à comprendre vos sentiments et vous donner des outils pour les gérer.
  • Faites un plan. Il est important d’avoir un plan pour gérer vos sentiments lorsque vous êtes seul à la maison. Vous pourriez faire une liste de choses à faire ou appeler un ami. Votre plan doit inclure quelque chose d’agréable que vous pouvez attendre avec impatience.
  • Faites quelque chose de positif pour les autres pendant la période des Fêtes. Donner aux autres peut vraiment vous aider à vous sentir mieux. Faire du bénévolat dans une soupe populaire ou un refuge pour sans-abri peut vous faire vous sentir bien dans votre peau et dans le monde.
  • Pratiquez des exercices de relaxation tous les jours. Ils vous aideront à rester calme et détendu lorsque vous êtes seul à la maison.

Quels sont les remèdes naturels pour soulager une agoraphobie ?

Comme pour tout trouble anxieux, des traitements naturels peuvent être efficaces sur l’agoraphobie, en complément d’une prise en charge psychologique et médicale. Un médecin homéopathe peut vous prescrire : Aconitum Napellus 15 à 30 CH ou Gelsenium 15 CH en cas de crise. Certaines plantes comme la valériane, la passiflore ou l’aubépine peuvent aussi être utiles sur la crise ou en traitement de fond. Les médecines dites « douces » sont aussi recommandées pour les personnes agoraphobes : l’hypnose, la sophrologie, l’acupuncture, le yoga ou la méditation par exemple.

agoraphobie traitement naturel

 

Il n’y a pas de cause unique à l’agoraphobie, mais on pense qu’elle résulte d’une combinaison de facteurs biologiques et psychologiques. Avec un traitement, la plupart des personnes souffrant d’agoraphobie peuvent apprendre à gérer leur anxiété et à mener une vie normale et productive.

Les sièges auto plus sales que les toilettes !

La plupart des parents n'y pensent pas, mais les...

Qu’est-ce qui provoque le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est un type de diabète qui...

Chirurgie esthétique : la rhinoplastie ultrasonique

La rhinoplastie ultrasonique est une procédure chirurgicale qui utilise...

Le Kudzu, : une plante grimpante anti-addiction

Si vous êtes pris dans l'engrenage de la dépendance...

Arthrose cervicale : quels exercices au quotidien ?

Sur les 10 millions de personnes concernées par l'arthrose...

Barres protéinées : tout ce que vous devez savoir !

Vous arrive-t-il de grignoter plus souvent que vous ne...

Entorse cheville : que faire ?

Si vous vous êtes déjà foulé la cheville, vous...

Boisson énergétique naturelle : Holy Energy !

En baisse de forme ces derniers temps, j'ai cherché...

Idée cadeau Noël : offrez un coffret cadeau CBD

On le sait, devoir faire des cadeaux peut souvent...

Baisse de tension artérielle que faire ?

Il vous arrive de vous sentir faible et d'avoir...