Société civile de placement immobilier : quels types ?

Les sociétés civiles de placement immobilier sont des entreprises qui exploitent les fonds de certains investisseurs dans le secteur de l’immobilier. Ces fonds investis assurent aux épargnants des avantages multiples à l’instar des revenus mensuels locatifs, de la constitution d’un patrimoine, etc. Ce genre d’investissements permettent à leurs auteurs de pallier les difficultés rencontrées et les faibles avantages dans le cadre d’un investissent direct.

Les différents types de SCPI

On dénombre plusieurs types de sociétés civiles de placement immobilier. Ce qui les différencie, ce sont leurs finalités. En effet, certaines sont destinées aux biens immobiliers, d’autres se distinguent par leurs lieux géographiques d’investissement. On peut citer au moins trois types de SCPI :

  • Les SCPI de rendement : ces sociétés axent généralement leurs investissement dans l’immobilier d’entreprise comme les commerces, les bureaux, les résidences hôtelières ou médicalisées. Dans ce cas, les épargnants touchent mensuellement des dividendes.
  • Les SCPI de plus-value : l’investissement est le même que la première catégorie mais dans le cadre de ces SCPI, les investisseurs ne touchent pas de dividendes. Ce sont les parts qui sont à long terme valorisées. Les immeubles investis en l’occurrence présentent un potentiel de plus-values non négligeables.
  • Les SCPI fiscales : les sommes investies dans le cadre de ces sociétés sont en général destinées à la construction d’immeubles éligibles aux dispositifs de réductions d’impôts à l’image des SCPI Malraux chargés d’investir dans des biens classés défiscalisant jusqu’à 30% ou des SCPI Pinel qui sont des investissements locatifs réduisant l’impôt jusqu’à 21% sur une durée de 12 ans.

Les avantages des sociétés civiles de placement immobilier

Contrairement à un investissement direct susceptible de souffrir de quelques écueils et difficultés, l’investissement dans les SCPI présente des avantages certains dans la mesure où :

  • Les SCPI prennent l’intégralité de la prise en charge, c’est-à-dire que vous n’êtes obligé(e) de gérer vous-même les différentes tâches relatives à l’investissement. Alors que dans le cas d’un investissement direct, ce sont les investisseurs eux-mêmes qui s’occupent des locataires, de la paperasse et les tracas quotidiens comme un dégât des eaux. Les SCPI s’occupent de fond en comble de l’investissement sans exiger des frais supplémentaires.
  • En investissant dans une SCPI, vous vous garantissez une retraite tranquille, émaillée d’une rémunération tous les mois.
  • Investir dans une société civile de placement immobilier permet également d‘élargir sa capacité d’investissement en voyant plus grand.

Il importe cependant de rappeler que tout investissement en SCPI ne vous garantit pas des retours immédiats et substantiels. Cela dépend entièrement de la réalité du marché : si donc celui-ci connait une crise quelconque, les SCPI en sont indubitablement impactées.