Rentabilité SCPI : comment calculer son rendement ?

Les investissements en parts de SCPI figurent parmi les meilleurs placements financiers de cette année. En effet, ils permettent de réaliser des taux de rendement supérieurs à 4%, avec bien évidemment un risque de capital. Si vous envisagez d’investir en SCPI, retrouvez tout ce que vous devriez savoir au sujet de la rentabilité de ces placements, ainsi que quelques explications pour pouvoir estimer vos revenus SCPI.

La rentabilité, indice clé pour choisir votre SCPI :

Le choix d’une SCPI pour investir votre argent, dépend indubitablement de la rentabilité de celle-ci. En fonction de cet indice, il vous est possible de comparer les différentes SCPI présentes dans la région où vous souhaitez investir, afin de choisir celle qui vous convient le plus pour un investissement en immobilier locatif ou en actifs de bureaux.

Pour comparer les SCPI en fonction de leur rentabilité, il vous est recommandé de vérifier le taux de distribution au moment où vous placez votre argent en SCPI, ainsi que les taux d’occupation des biens immobiliers gérés par la SCPI. Un bon taux d’occupation doit être supérieur ou égal à 90%.

De manière générale, investir en parts de SCPI vous permet de réaliser des taux de rendement estimés en 4% et 6% par an. Comme cité plus haut, ce rendement attractif vous contraint à un investir un capital plus important, ce qui amène à un plus grand risque.

Par quel moyen estimer les revenus d’un investissement en SCPI ?

Avant de vous engager dans une SCPI, il est important d’avoir une idée sur les revenus que vous pouvez potentiellement réaliser. Pour ce faire, il est important de considérer les 4 ratios suivants :

  • Le taux de distribution sur valeur de marché (TDVM), appelé également taux de rendement. Ce taux exprime le rapport entre le revenu brut versé pour chaque part et son prix moyen durant l’année écoulée.
  • Le taux d’occupation financier (TOF) qui exprime le rapport entre les loyers pratiqués et les éventuels loyers calculés en cas de location intégrale du bien immobilier.
  • Le report à nouveau (RN) qui permet d’analyser les gains réalisés par une SCPI, et qui ne sont pas versés à ses associés.
  • Les provisions pour gros travaux sont également à considérer afin d’estimer vos revenus en investissant en parts de SCPI.

Sachez qu’il est également important de considérer les frais de souscription, de gestion et de retrait.

En considérant ces éléments, il vous est possible d’utiliser des simulateurs de SCPI en ligne, qui vous permettent d’avoir une estimation plus proche de la réalité en fonction de la société choisie.

Finalement, il faut savoir que les investissements en SCPI constituent les meilleurs placements financiers ayant un bon rapport rendement / risque afin de vous constituer un patrimoine immobilier ou encore, préparer votre départ en retraite.

A la conquete de nos articles !